fbpx

LA MUSCULATION CHEZ L’ADOLESCENT

 Plutôt OUI ou plutôt NON ?? Explications !

 

Commençons par mettre le doigt sur un sujet qui est souvent source de débats et questionnements : La musculation chez l’adolescent est-elle recommandée ? Dangereuse ? Il faut bien comprendre que l’entraînement en musculation est positif chez l’individu de tout âge et ce y compris chez l’adolescent. Une idée communément répandue laisse penser que la musculation pourrait ralentir la croissance, que les charges utilisées et le développement musculaire stopperaient la croissance des os.

Cette affirmation est totalement erronée et aucune étude scientifique sérieuse n’a pu la justifier. En effet, le renforcement musculaire chez l’adolescent, lorsqu’il est utilisé avec toutes les précautions qui sont de mise, s’est même avéré être positif pour la croissance osseuse, tendineuse et musculaire de l’adolescent.

Le muscle, lorsqu’il est entraîné, engendre le renforcement des articulations, des os et des tendons évitant ainsi des blessures courantes et incitant le corps à se développer. En aucun cas cela n’est source d’arrêt de la croissance. L’intérêt pour l’adolescent qui pratique la musculation est ainsi avant tout de se renforcer, d’apprendre les techniques, les bons gestes à faire dans un premier temps pour tendre ensuite vers un objectif de prise de masse.

Entre 14 et 17 ans il n’est pas forcément utile de rechercher la masse musculaire, il peut être même déconseillé d’utiliser des charges lourdes qui augmentent le risque de blessures s’il n’y a pas un encadrement professionnel d’expérience et qualifié. Ainsi, s’entraîner au poids de corps, avec un ensemble d’exercices tels que des pompes, des tractions, des exercices d’abdos et éventuellement quelques exercices avec haltères est une très bonne initiative pour démarrer seul.

Vers l’âge de 17-18 ans, il est possible de se tourner vers un entraînement plus complet avec l’utilisation de barres, poids et des différents appareils mis à disposition en salle de sport. Le corps humain réagit extrêmement bien aux efforts liés à la musculation, la seule obligation est de s’entraîner de manière progressive et adaptée à son âge, son niveau sportif et ses capacités physiques. L’adolescent qui commence la musculation ne doit en aucun cas se placer par exemple sous une barre de squat seul et tenter des séries plus ou moins lourdes. L’ajout de nouveaux exercices, de poids et d’intensité doit être lent et progressif, il faut acquérir la technique et préparer son corps aux différents efforts en le renforçant. Sous le respect de ces conditions, l’adolescent est apte à la pratique et peut entreprendre de se muscler sans risques.

Fiche
La musculation à l'adolescence
Article Name
La musculation à l'adolescence
Description
la musculation pendant l’adolescence le vrai du faux
Author
Publisher Name
Gregory LAC
Publisher Logo